Une course en montagne, c´est un rêve mais aussi un projet longuement mûri par l´andiniste et son guide. Une course bien réussie, c´est une météo clémente et de bonnes conditions mais aussi une complicité entre le guide et son client.

Dans les Andes, l´alpiniste trouvera la gamme la plus large des expériences de montagne. Il y en a pour tous les goûts, des montagnes faciles aux grandes faces glaciares.

 Les deux principales chaînes de montagne du N du Pérou, la Cordillère blanche et la Cordillère Huayhuash, figurent sans aucun doute parmi les plus spectaculaires et les plus engagées d´Amérique du sud. Les deux sommets du Huascaran , dominent l´extrémité N de la Cordillère Blanche et le Yerupaja, trône au-dessus des cimes des Huayhuash.

ASCENSION

NOS ASCENSIONS

ALPAMAYO 5947 m

le plus beau du monde.

VALLUNARAJU

Située au-dessus des ruines de Huillcahuain au nord de Huaraz, cette petite vallée encaissée offre de beaux sommets à l´andiniste.

Altitude maximale : 5686 m.

03 jours

Difficultées: PD

URUS ET ISHINCA

Ces sommets faciles, qui se gravissent tous deux au départ de la vallée Ishinca,sont régulierement choisis comme courses d´aclimatation, avant les objectifs plus sérieux.L´Urus (5495 m),est un massif de quatre sommets. L´Ishinca (5530 m), se niche sur le col entre les géants Palcaraju et Ranrapalca. 

04 jours

Difficultées: F / PD

Altitude: Urus, 5495 m; Ishinca 5530 m

TOCLLARAJU
Un sommet asses fréquenté qui peut se gravir depuis la vallée d´Ishinca ou d´Aquilpo au nord. L'arête NW est la plus facile, mais elle est parfois barrée assez haut par une grosse rimaye. La montagne signifie"montagne piège". 

04 jours

Difficultées: AD / D

Altitude maximale : 6034 m.

COPA
Le Copa(du nom d´un couvre-chef local) compte parmi les 6000 faciles de la Cordillera Blanca, meme si certains années il peut étre plus difficile que le Huascaran. 

04 jours

Altitude maximale : 6188 m.

Difficultées: PD /AD

PISCO OESTE
 

Cinq Jours pour réaliser l´ascension, par la voie normale , de ce sommet , situé au coeur des montagnes les plus prestigeuses du Pérou , entre le Huascarán , Huandoy et Chacraraju. Le "Pisco" est un alcohol péruvien, dont les vainqueurs ont paraît-il bien profité leur première en 1951.

05 jours

Difficultées: F /PD

Altitude maximale : 5752 m.

06 jours

Altitude maximale : 6345 m.

Difficultées: AD

CHOPICALQUI
 

Bien que dominé par son voisin le Huascaran , Le chopicalqui est un des plus hauts sommets de la cordillère Blanche. Il est souvent gravi par son arête SW (voie normale) et offre de très belles vues sur le versant E du massif du Huascarán. 

     ALPAMAYO

 

Une des montagnes les plus connues au monde, l´Alpamayo est une impresionante pirámide striée de splendides cannelures de neige et de glace. Il sera réservé à ´expédition franco-belge de Raymond Leininger et Georges Kogan d´effectuer en 1951 la première de l´arête nord de cette pirámide parfaite. Nominé en 1966 à Munich comme la plus belle montagne du monde. La voie Ferrari dans la face SW, sera l´objectif prestigieux de notre expédition.   

07 jours

Difficultées: D

Altitude maximale : 5947 m.

HUASCARAN SUD

 

L´enorme masse du Huascaran domine la cordillère Blanche. C´est un massif bicéphale culminant respectivement à 6768 m et 6655 m; son sommet sud est le point culminant du Pérou. 

07 jours

Difficultées: PD + / AD

Altitude maximale : 6768 m.

URUS , ISHINCA & TOCLLARAJU 

Ishinca est une vallée de grandes posibilites d´escalades. Les approches sont courtes et les voies généralement faciles, l´idéal pour s´acclimater tout en faisant láscencion d´un maximum de sommets en un minimum de jours. 

L´Urus (5495 m), est un massif de quatre sommets. L´Ishinca (5530 m) et Tocllaraju (6032 m), un sommet asses fréquenté qui peut se gravir sur l'arête NW.

07 jours

Difficultées: F/PD/AD -D

Altitude: Urus, 5495 m; Ishinca 5530 m; Tocllaraju 6032 m

20 jours

Difficultées: AD / D

EXPE: ALPAMAYO & CHOPICALQUI

Au coeur de la cordillère blanche,l´Alpamayo et le Chopicalqui dominent des superbes lacs turquoise. Délaissant les vallées fréquentées. Nous accédons  à leur pied par un trekking d’acclimatation : un univers fabuleux de murailles, de parois vertigineuses, d’arêtes dentelées, de créneaux sculptés, posés en équilibre prodigieux par les vents amazoniens sur le tranchant aigu des crêtes. 
Cet itinéraire sportif traverse de nombreux cols d’altitude, dans une région sauvage, au pied des sommets les plus esthétiques de la cordillère Blanche : le Taulliraju, l’Artesonraju, le Chacraraju…

 

Altitude: Alpamayo, 5945 et Chopicalqui, 6354 m